Karl Lagasse artiste

Karl Lagasse

Karl Lagasse commence les collages dès l'âge de 7 ans. Adolescent, il rencontre l'artiste César, qui l'encourage à continuer son travail de collages. Avec son frère adoptif, il se lance dans la création le métro parisien et y réalise des tags et des graffitis. Le découpage-collage devient une vraie passion pour lui. C'est lors de sa rencontre avec l'artiste Yvaral Vasarely, qui lui suggère d'associer ses collages et ses tags, qu'il prépare sa première exposition à Paris. Cherchant encore son style artistique, il fuit les tumultes de la capitale pour s'installer à Deauville en Normandie, où il réalise sa première sculpture de sa série des buildings, à base de bois, de verre et de ciment. La première commande d'un collectionneur l'encourage, qui l'invite à Bruxelles ou il part s'installer.

Il prépare ensuite sa première exposition personnelle à la galerie Isy Brachot avenue Louise.

Il obtient son premier article dans le magazine Paris-Match. Ensuite il retourne à Paris où il réalise sa seconde exposition personnelle de toiles buildings, collages et photos, à l'espace Cardin.

Karl Lagasse expose ensuite dans la célèbre écurie de la galerie Opéra, présente à Paris, Londres, Singapour, Hong-Kong, où il expose ses œuvres One Dollar.

Un article dans Art Price le classe dans les 10 meilleurs artistes de moins de 30 ans.

Ensuite, il expose à Saint-Germain-des-Prés à la galerie Artco France, en exposition personnelle, sur le thème du dollar "In God We Trust". Une publication à New York dans le livre "For with In stand" le classe les 50 meilleurs artistes travaillant sur le thème américain. Il part pour New York pour effectuer des signatures.

De retour en Normandie, il crée l'œuvre Cryptogram One en feuilles d'or et l'expose au salon Art Monaco 2011 sur le stand de la galerie Bel Air Fine Art, qui le représente à Genève.

En 2012, il réalise une sculpture monumentale pour les 65 ans du Festival de Cannes en collaboration avec l'agence photographique Corbis, qui lui fournit les images de 1945 à 2011 pour réaliser cette œuvre, qui sera exposée sur la plage de l'hôtel Le Carlton, où des acteurs et actrices signent son œuvre. Karl Lagasse expose aussi devant l'hôtel des sculptures "One Dollar" monumentales.

De retour à Deauville, Karl Lagasse offre à la ville son œuvre "Cryptogram One" en bronze avec un message de paix et d'amour à qui est installée à l'entrée de la ville, inaugurée par le maire Philippe Augier.

En 2014 la marque automobile Maserati lance mondialement son nouveau modèle Ghibli. Il réalise un abstrait avec une écriture du Psaume II en latin, à la feuille d'argent tout le long de la carrosserie. L'œuvre est exposée au grand Palais lors du salon Art Paris Art Fair.

En 2015, il expose la première sculpture "One Dollar" en bronze sur le stand de la galerie Michel Vidal au salon Art Paris au grand Palais.

Pour Maserati, l'artiste décide de réaliser une seconde œuvre, une installation dont France Culture parlera dans une émission où il est associé à Jeff Koons. Karl Lagasse est ensuite sélectionné pour participer aux salons Art-Basel de Miami et Art Win Wood.

Galerie Photos